Qui somme nous

 

ADEQUATEC est une société innovante en plein essor dans les éco-industries et plus particulièrement le secteur de l’eau et de l’assainissement. Elle conçoit et commercialise des solutions et des technologies à très faible empreinte carbone.

A sa création en 2001, ADEQUATEC s’est donnée comme mission de promouvoir les échanges d’écotechnologies entre l’Europe et l’extrême orient (Japon, Chine, Corée du Sud). Puis en 2005, ADEQUATEC a introduit sur le marché de l’assainissement une technologie de déshydratation mécanique des boues biologiques parmi les plus respectueuses de l’environnement : la presse à vis avec tambour à disques autonettoyant, ADEQUAPRESS® consommant moins de 10 kWh par tonne de matière déshydratée. Grace à l’ADEQUAPRESS®, les exploitants des stations d’épurations peuvent économiser 95% d’électricité, 50% des produits chimiques et 99% d’eau de lavage.

ADEQUATEC a aujourd’hui plus de 45 références partout en Europe dont de nombreuses unités livrées clés en main exploitées par des industriels (agroalimentaire, papeterie, pétrochimie…), des Collectivités (Ville de Saint Petersbourg en Russie, Ville de Dijon, Pau, Belley, Bourges…) ainsi que les plus grandes sociétés de services comme Veolia Eau, Lyonnaise des Eaux, Saur…

adequapress

Outre les ADEQUAPRESS ®, ADEQUATEC commercialise aussi l’ADEQUAFLOOR ®, un plancher filtrant mono-matériau en mortier renforcé de fibre de verre destiné à tout type de filtres et bio-filtres pour l’eau potable ou les eaux résiduaires. Sa mise en œuvre simple et économique, ne nécessitant ni échafaudage, ni coffrage et permet de rattraper les petits défauts de construction du béton et d’obtenir une planéité parfaite. Sa grande résistance aux poussées de soulèvement (5 fois plus résistant que les planchers classiques à dalles préfabriquées) en fait le choix technologique le plus demandé pour la réhabilitation des filtres endommagés par des accidents de surpression.

ADEQUAFLOOR
Filtres à sables, filtres à charbon actif, bio-filtres

Depuis 2012, ADEQUATEC se penche sur le problème de l’assainissement dans les zones sensibles : lacs et retenues d’eau servant à la production d’eau pour la consommation humaine, sites balnéaires, réserves protégées…

ADEQUATEC développe un concept d’ingénierie, écoresponsable et de solutions adéquates, qui remet l’ingénieur en prise directe avec la réalité du terrain afin d’imaginer et de concevoir, à partir de la multitude de savoirs et de technologies aujourd’hui à sa disposition, des solutions les plus efficaces et les mieux adaptés aux conditions et aux contraintes techniques, économiques et humaines, toutes particulières, à chaque projet. Il s’agit de sortir de la tendance actuelle qui consiste à appliquer des solutions préconçues à tous types de projets générant des dépenses inutiles à l’investissement et des coûts d’exploitations prohibitifs.

Les ingénieurs d’études doivent prendre en compte, dès le stade de la conception, toutes les notions de bon sens qui sont apparues ces deux dernières décennies, depuis que nous avons commencé à prendre conscience de l’effet de nos actions sur le réchauffement climatique et le gaspillage des ressources non renouvelables de notre planète. En traitement des eaux, on estime que 30 % des dépenses énergétiques peuvent être ainsi évité à l’aide d’une conception écoresponsable :

– Réduire la dépense énergétique :

  • Choisir les technologies et les process les plus sobres énergétiquement
  • Limiter les transports en s’approvisionnant localement
  • Profiter de la topographie du terrain

– Réduire l’impact sur l’environnement (Bilan carbone soigné)

  • Limiter la consommation de produits chimiques
  • Limiter les rejets
  • Réutiliser et/ou recycler
  • Privilégier des matériaux et des fournitures à faible empreinte carbone

– Bilan d’exploitation soigné

  • privilégier les solutions à faibles coûts d’exploitation et de maintenance

ADEQUATEC cible les petites stations d’épurations clés en mains de 1 000 à 50 000 EH.